Admission et inscription

Comment s’inscrire?

Les procédures d’admission et d’inscription de l’école Saint-Luc respectent la Loi sur l’instruction publique (loi 180) et les règles édictées par la Commission scolaire de Montréal (CSDM), dont elle fait partie.

Les parents qui désirent inscrire leur enfant à Saint-Luc doivent d’abord déposer une demande d’admission et d’inscription auprès de l’école.

Formulaire de demande d’admission

Consultez les instructions pour les nouveaux arrivants.

Toutes les demandes sont étudiées. Après l’évaluation du dossier, la direction de l’école communique avec les parents pour les informer de l’acceptation ou du refus de leur demande.

POUR LES ENFANTS ET LES PARENTS RÉSIDANT SUR LE TERRITOIRE DE L’ÉCOLE SAINT-LUC

Chaque année, en février ou en mars, un membre de la direction et un conseiller en orientation de l’école Saint-Luc vont rencontrer les élèves des écoles primaires du territoire de l’école. En plus de les informer sur l’école, on leur remet un formulaire d’inscription.
Pour inscrire leur enfant à l’école Saint-Luc, les parents rempliront ce formulaire et le retourneront à l’école primaire.

POUR LES ENFANTS ET LES PARENTS RÉSIDANT À L’EXTÉRIEUR DU TERRITOIRE DE SAINT-LUC

Si on ne réside pas sur le territoire de l’école Saint-Luc, on peut quand même choisir cette école en libre-choix.

Il faut alors faire une demande au moyen du formulaire Demande d’admission et d’inscription.

Le formulaire rempli et les documents requis seront présentés à l’école Saint-Luc entre le 20 et le 31 octobre de l’année précédant la rentrée scolaire visée.

Documents requis

  • Le formulaire Demande d’admission et d’inscription dûment rempli.
  • Une copie du bulletin final de la dernière année scolaire de l’enfant ET le plus récent bulletin de l’année en cours.
  • Un certificat de naissance de l’enfant (ou papiers d’immigration s’il est né hors Québec).
  • Deux preuves d’adresse récente (facture de Bell, d’Hydro-Québec ou de Vidéotron).

L’école Saint-Luc accorde la priorité aux élèves habitant sur son territoire.
Les demandes en libre-choix sont acceptées selon les places disponibles et la capacité d’offrir les services adéquats à tous les élèves.